MUSÉE D’ART CONTEMPORAIN [mac] VILLE DE MARSEILLE

Label : Lieux 2018

Forte de presque huit cents œuvres, la collection du [MAC] s’appuie sur celle du musée Cantini qui fut scindée en deux lors de la création du [MAC] en 1994. Les Nouveaux Réalistes, qui s’étaient affirmés par leur déclaration commune le 27 octobre 1960, décidant de travailler avec les matériaux nouveaux que la modernité proposait ( affiches, objets de la société de consommation, nouvelles matières : plastiques, néons…) furent choisis pour la rupture que leurs propositions apportaient. Sur cette rupture s’élabora la césure dans les collections marseillaises donnant naissance à celle du [MAC].

La collection du [MAC] rend compte ainsi de l’essentiel de la production de la seconde moitié du XXème siècle et du début du XXIème. Elle est constituée d’œuvres d’une grande qualité qu’il s’agisse de celles des Nouveaux Réalistes, de Support Surface, de l’Arte Povera, du Land Art ou encore du mouvement Fluxus. La Figuration Narrative est pour sa part représentée par un ensemble de peintures remarquables alors que plusieurs installations (en sculpture, photo et vidéo) révèlent l’originalité de l’art de la performance et de l’art corporel.

Dans le jardin attenant au musée plusieurs œuvres de Jean-Michel Alberola, Julien Blaine, César, Erik Dietman et Fabrice Gygi complètent la présentation.

Samedi 9 Juin – 18h
REJOINDRE L'EVENT FACEBOOK
AVEC DAEDELUS

Alfred Weisberg-Roberts, connu sous le pseudonyme de Daedelus, est un compositeurde musique électronique originaire de la West Coast américaine et vivant actuellement à Los Angeles.
Daedelus a d’abord fait partie d’un groupe punk ainsi que d’un groupe de « surf rock » ou encore de jazz avant de commencer à composer en solo. Se frottant à l’electronica, à l’abstract hip hop, à la techno ou aux rythmes brésiliens, Daedelus essaie à chaque fois d’introduire une touche de romantisme dans ses albums.

INSTAGRAMFACEBOOKTWITTERSOUNDCLOUDYOUTUBE

AVEC MONDKOPF

Paul Régimbeau, 30 ans – aka Mondkopf qui sait aussi bien jouer des contrastes profonds que du clair-obscur, et s’autorise à évoluer de la techno radicale à des hymnes au pouvoir cinématographique.

FACEBOOKTWITTERSOUNDCLOUDYOUTUBE

VOTRE PLACE
AVEC JOHAN PAPACONSTANTINO

http://www.ledition-festival.fr/wp-content/uploads/2018/04/Plan-de-travail-1-copie-9.png

Artiste autodidacte et pluridisciplinaire, Johan Papaconstantino s’accomplit à travers la musique autant que la peinture (il expose en ce moment à la galerie DoubleV à Marseille, sa ville natale). Son premier EP « Contre-Jour » sorti en décembre 2017 soutenu par de superbes clips est repéré par la presse la plus curieuse. On y découvre un son aussi frais qu’évident, à la croisée de ses influences électroniques, r’n’b et orientales (le raï algérien et le rebetiko grec notamment)… des musiques rebelles susurrées façon lover. Johan Papaconstino produit, chante (plutôt) en français et joue du bouzouki (une drôle de guitare grecque).

YOUTUBESOUNDCLOUDSITE

VOTRE PLACE

LE LIEU :

69 avenue de Haïfa
13008 Marseille